eel
Culte Dimanche à 10h30 / Accueil en semaine: 12h-14h Se connecter Menu

Parce que la torture ne prend pas de vacances !

E.BENETREAU
18.02.2022
Parce que la torture ne prend pas de vacances !
Nous voulons vous parler des victimes de la torture dans le monde et de leur défense, des droits de l’homme et de la foi chrétienne au travers de l’ACAT : l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture.

Vous ne connaissez peut- être pas cette association… Ce billet est donc l’occasion de comprendre l’ampleur du drame qui se joue pour des femmes, des enfants, des hommes, des vieillards.


L'ACAT EN QUELQUES MOTS

Ses objectifs :
• lutter contre la torture
• abolir la peine de mort
• protéger les victimes
• défendre le droit d’asile

Ses actions :
• enquêter sur les situations
• informer
• interpeler les autorités à l’étranger et en France
• accompagner les victimes et leurs proches
• prier, aussi, car la prière est une action.


POURQUOI LE "C" DE "CHRETIENS" ?

On peut certes fort bien défendre les victimes sans être chrétien, mais l’ACAT repose sur 2 piliers :

• Le regard de l’homme sur l’homme (respect absolu de la vie, des convictions, des façons d’être de l’autre humain, tel qu’exprimé dans la déclaration des droits de l’Homme, article 5)

• Le regard de Dieu sur l’homme : Dieu a créé l’homme « à son image », en a fait un vis-à-vis. Tout homme tient sa dignité de Dieu. L’autre reste un semblable, envers et contre tout.

2 piliers : une double raison d’être sensibilisé.


ET L'ACTION DE L'ACAT, ÇA MARCHE ?

L’état du monde et celui du cœur humain pourraient rendre sceptique.

Pourtant il y a des victoires !

Des libérations, des améliorations de conditions de détention, des lois…

Ça étonne mais l’opinion internationale et la pression extérieure comptent toujours. Vous et nous pouvons peser sur les décisions et contribuer à la protection des victimes…


POURQUOI ME SUIS-JE ENGAGEE AVEC L'ACAT ?

Pour ma part, parce que je suis une mauvaise militante des droits de l’homme.

Je me mobilise merveilleusement bien pour une belle cause humanitaire, bien émouvante et largement couverte par les médias. Puis j’oublie.

Mais quand je regarde ailleurs, les exactions ne cessent pas.

De temps à autres, les médias font remonter des situations critiques mais l’ACAT dresse avec précision un état des lieux dans le monde et nous ouvre les yeux sur des situations qui nous touchent.  

En m’informant, en structurant l’action, l’ACAT me permet un peu plus de cohérence et de continuité.

Avec le groupe ACAT du 14e, nous avons correspondu avec des victimes enfin libérées un jour, avec des prisonniers qui n’ont jamais répondu, avec des gens dans le couloir de la mort qui écrivent abondamment etc.

Ce sont des expériences humaines fortes.

Aucun Etat ni groupe ne se déclare tortionnaire : il faut aller chercher l’info.

On a besoin de comprendre : analyse des situation sociales et politiques, interrogation sur le mécanisme tortionnaire même : le journal « Humains » et les diverses publications du mouvement sont de précieux outils.


NE PAS BAISSER LES BRAS DEVANT L'HORREUR ET AGIR, C'EST POSSIBLE A CHACUN !

Alors pour cela,
Jetez un œil sur le site ACAT et faites-vous une opinion : https://www.acatfrance.fr/
Trempez-y un doigt de pied : signez un appel qui vous parle et postez-le
Plongez-y carrément ! : adhérez 

Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes vivent et sont victimes de torture partout dans le monde. Pour y remédier, votre voix compte et vous pouvez aussi vous intérésser plus en détail, dit plus tôt comme sur le site de l'ACAT ou d'autres organismes qui combattent cette triste réalité. Il est aussi tout à fait possible de soutenir ces organismes financièrement. Si vous ne pouvez pas vous le permettre, vous pouvez toujours soutenir ce combat contre la torture et vous associez par la prière, priez pour ces personnes ainsi que pour leurs persécuteurs. En tout cas, parlez en autour de vous, soutenez ce combat pour que cette triste réalité ne le devienne plus pour les personnes qui le vivent.
Parce que la torture ne prend pas de vacances !